04 février 2010

Le désencombrement

Il est une étape que certains considèrent comme la première sur la voie de la simplicité volontaire, celle du désencombrement. Pour ma part, je composte, je recycle, je réutilise, je répare, je consomme peu, j'achète local, bio et équitable, peu ou pas emballé je consacre mon temps à ma famille et aux activités qui m'apportent de grandes satisfactions.

Je pense que pour arriver à effectuer un désencombrement matériel il faut déjà en avoir réalisé un qui soit plus intime. En tous cas, c'est maintenant que chez-nous nous sommes prêts à réaliser ce désencombrement matériel, après avoir désencombré mon réseau social et mes pensées. Or depuis une semaine nous trions, donnons, jetons. Nous avons débuté par le deuxième étage et nous procédons petit à petit.

Désencombrer pour s'aérer, pour se libérer de l'espace, du temps, des préoccupations.

À ceux qui croient que de moins posséder, de moins consommer est un retour en arrière, une perte...
J'ai toujours senti en moi ce désir de subvenir moi-même à mes besoins. Le désir de l'autonomie, de l'indépendance, de l'autarcie... tout cela a un sens mais aussi cela m'apporte une satisfaction immense.

Les activités ayant comme objectif de combler les besoins de base sont agréables, libèrent l'esprit et apportent une grande satisfaction, une sensation de réaliser quelque chose d'important et de très grand.

je dois partir, j'y reviendrai certainement.


Posté par Ani0shka à 07:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Le désencombrement

    Oui reviens y car j'ai besoin de conseils pratiques
    J'ai bien avancé je crois dans le désencombrement de l'âme mais pour le matériel j'ai encore des progrès à faire.

    Posté par nina, 15 février 2010 à 09:58 | | Répondre
  • bonjour nina,

    je n'ai pas oublié, c'est uniquement par manque de temps. paradoxal non?

    à très bientôt!

    Posté par ani0shka, 25 février 2010 à 06:29 | | Répondre
Nouveau commentaire